Fond Suminagashi

L’équipe

Ligne décorative

Laëndi  (fondateur)

Né en 1959, Laëndi se forme en pédagogie vocale et instrumentale auprès du Père Ireneu Segarra et collabore aux enregistrements de l’Escolania durant son séjour au Monastère de Montserrat (Catalogne) où il effectue des recherches musicologiques. A Barcelone, il travaille avec plusieurs ensembles baroques et bénéficie de l’enseignement de Margarida Sabartés et Joan Cabero. L’héritage polyphonique transmis par le Père I. Segarra se concrétise, depuis 1978, dans la création de formations vocales et instrumentales. Il étudie l’art et la technique du chant auprès de Francine BASTIANELLI, cantatrice hutoise. Il est imprégné de sa démarche de chanteur émetteur conscient de l’énergie liée au potentiel du souffle exploité au bénéfice de l’expressivité et de l’émotion de la partition. Il se forme à la direction auprès de Laszlo HELTAY et participe régulièrement aux Master class de l’Academy-of-St-Martin-in-the-Fields à Londres. Il est Musicologue – Historien de l’art UCL. Laëndi collabore en tant que conseiller musical et coach (apprentissage de la formation musicale, des mouvements faciaux, corporels et de respiration, responsable du synchronisme) des comédiens et chanteurs dans de nombreuses productions cinématographiques, opéra filmés et fictions (LIEN AVEC EXPERIENCES). CREATIONS La rencontre de G. Wolters, L. Heltay, J. Casas l’incite à créer des outils de pédagogie et de diffusion musicale, notamment le chœur mixte de Louvain-la-Neuve La Badinerie (1980), En 2003 il crée l’ensemble à voix égales de femmes Il Diletto vocale et en 2005 le chœur d’hommes à voix égales Phoneomen. En 1998, il est à l’initiative, avec ses partenaires de l’asbl Nuits d’Eté, de la réaffectation du Parc à Mitrailles à Court- St – Etienne Brabant wallon (site industriel) en vue de grandes productions culturelles. Il coproduit et dirige le Canto General de Mikis THEODORAKIS. Chef d’orchestre apprécié, son répertoire comprend des œuvres de Vivaldi, Bach, Telemann, Mozart, Haydn, Beethoven, Mendelssohn, Schubert, Schumann, Dvorak, Cherubini, Chopin, Britten, Theodorakis, Devreese, …

MARCO FABBRI (fondateur)

Acteur

metteur en scène  et pédagogue, il a suivi sa formation en Belgique au Conservatoire Royal de Mons – Arts² – dans la classe de Frédéric Dussenne (Master I). Lors de stages professionnels, il a notamment rencontré Marcial Di Fonzo Bo, Zigmund Molik (Grotowsky Institut), Philippe Sireuil, Vincent Rouche, Assumpta Serna et Scott Cleverdon (First team – Madrid), Michaël Bier, …

Au théâtre, à la télévision et au cinéma, il a principalement travaillé sous la direction artistique de Monique Lenoble (La Fregatura), Jean-Louis Danvoye (Verlaine au secret), Robert Hossein (Ben-Hur), Antoine Laubin ( 1000 répliques), le  réalisateur belge Thierry Knauff (Marianson), Pablo Moreno avec l’actrice Assumpta Serna (Canto General), Jan Matthys (série télévisée GR5) et récemment dans le long-métrage réalisé par Susanna Nicchiarelli (Miss Marx) avec l’actrice Romola Garai.

Il a joué et conçu Une frite dans le sucre tiré de Moulins à paroles(Talkings heads) d’Alan Bennett à Paris en 2007, Noûn du poète Jean Sénac à La Ferme du Biéreau en 2017, et prépare un nouveau spectacle autour des pièces de jeunesses de Feydeau: L’Homme de paille & petites pièces cabaristiques.

Passionné de chant et baryton, il se forme auprès de Laëndi, directeur musical et coach d’acteur vocal dans le cinéma. En 2019, Il collaborent ensemble au Canto General de Pablo Neruda mis en musique par le compositeur Mikis Theodorakis à l’occasion des 70 ans de la Déclaration Universelle des droits de l’Homme au PAM expo de Court-St-Etienne (B).

Il enseigne notamment  l’Art dramatique à l’Académie d’Ixelles (Bruxelles) en tandem avec la metteur en scène Dominique Serron (Infini Théâtre) et au Conservatoire de Verviers.


+ d’infos sur http://www.marcofabbri.be